Animation pédagogique gratuite, en classe ou à distance

Quels droits pour les animaux ?

Une conférence-débat particulièrement adaptée à l’enseignement de spécialité « Humanités, littérature et philosophie » au lycée.

La question animale dans l’histoire de la philosophie, de l’Antiquité à nos jours. Conscience, langage, empathie, cultures animales : que disent la philosophie et la science de la distinction entre l’homme et l’animal ? Être sensible : sur quoi se fondent les lois actuelles de protection animale, et à quelles traditions philosophiques puisent-elles ? Quelles évolutions envisager pour le 21e siècle ?

Disciplines : Philosophie, Education morale et civique (EMC), « Humanités, littérature et philosophie. »

Public : Lycées, enseignement supérieur, grand public

Durée : 2 x 50 min

-> Télécharger le synopsis de l’animation en PDF.
-> Commander gratuitement des livrets pédagogiques « Quels droits pour les animaux ? »
-> Réserver gratuitement l’exposition pédagogique « Quels droits pour les animaux ? »

« Une conférence très riche et très documentée, avec une réflexion philosophique questionnante et ouverte. Très bonne adaption au public selon les niveaux. »
Mme Isabelle K. (professeure de philosophie)

« Excellente séquence pédagogique, de nature à armer nos élèves sur les questions politiques de culture, de société et de morale. »
M. Pascal R. (professeur de philosophie)

Séquence 1 : Introduction

Présentation de l’association L214. Les articles L214-1 du Code rural et 515-14 du Code civil : la reconnaissance du caractère sensible des animaux dans le droit français. Définitions et termes du débat.

Séquence 2 : Panorama de la réglementation

Quelques exemples de dispositifs de protection légale des animaux dans les réglementations française et européenne : les textes réglementaires sont-ils toujours cohérents d’un pays à l’autres, d’une espèce à l’autre ?

Séquence 3 : Panorama philosophique

La question animale dans l’histoire de la pensée, de l’antiquité à aujourd’hui (Aristote, Théophraste, Descartes, Voltaire, Rousseau, Bentham, Singer, Regan, Francione …) – La critique du spécisme dans l’histoire des luttes contre les discriminations.

Séquence 4 : L'apport de l'éthologie

Les oppositions courantes à la reconnaissance de droits aux animaux (animaux dépourvus d’intelligence, d’émotions, de conscience, de pensées, de réciprocité dans le contrat social, d’empathie, etc…) : qu’en dit la science ?

Séquence 5 : Agent moral / patient moral ?

La notion de droits fondamentaux (droit à la vie, à la liberté, à l’intégrité physique) – exemples de décisions juridiques récentes en faveur des animaux : Steven Wise (Non Human Rights Project), le Projet Grands Singes… La déclaration de Toulon (2019) : vers une personnalité juridique des animaux ?

Séquence 6 : Des animaux citoyens ?

La protection des chats de la ville de Rome au titre du Patrimoine vivant. Les animaux citoyens à Trigueros Del Valle (Espagne). Conservative Canines et le cas des chiens de travail. Zoopolis : vers une citoyenneté animale ?

Pour aller plus loin :

Vidéos

PHILOSOPHIE / Éthique / Droit

DÉCLARATIONS

2022 / La déclaration de Montréal sur l’exploitation animale. Signée par une centaine de chercheurs en éthique et philosophie morale, elle fut publiée à l’occasion de la Journée mondiale des animaux, le 4 octobre 2022, à l’initiative du Groupe de recherche en éthique environnementale et animale (GREEA). Elle invite à  » transformer en profondeur nos relations avec les autres animaux. »

2019 / La Déclaration de Toulon. Issue d’un colloque sur la personnalité juridique de l’animal, la Déclaration de Toulon est conçue comme une réponse de juristes français à la Déclaration du Cambridge sur la conscience, afin que soient « prises en compte la sensibilité et l’intelligence des animaux non-humains. »

2012 / La Déclaration de Cambridge sur la Conscience a été prononcée le 7 juillet 2021 à l’issue d’un colloque international réunissant de nombreux chercheurs en neurosciences. Elle reconnaît que « les humains ne sont pas seuls à posséder les substrats neurologiques de la conscience. Des animaux non-humains, notamment l’ensemble des mammifères et des oiseaux ainsi que de nombreuses autres espèces telles que les pieuvres, possèdent également ces substrats neurologiques. »

OUVRAGES / BIBLIOGRAPHIE

Éthique animale, Jean-baptiste Jeangène-Vilmer, collection Éthique & philosophie morale, Presses Universitaires de France, 2008.
Introduction aux études animales, Émilie Dardenne, Presses Universitaires de France, 2020.
Les droits des animaux en questions, Rosa B. & Dominic Hofbauer, Éditions La Plage, 2022.
Manifeste animaliste. Politiser la cause animale, Corine Pelluchon, Alma Éditeur, 2017
L’égalité animale expliquée aux humains, Peter Singer, Éditions Tahin-party, 2000.
Zoopolis. Une théorie politique des droits des animaux, Sue Donaldson & Will Kimlycka, Alma Éditeur, 2016.
La libération animale, Peter Singer, Petite bibliothèque Payot, 1975.

Découvrez aussi les ouvrages recommandés dans le CDI virtuel !

PODCASTS

Comme-un-poisson-dans-leau-podcast-specisme

COMME UN POISSON DANS L'EAU, le podcast contre le spécisme

Dans Comme un poisson dans l’eau, Victor Duran-Le Peuch reçoit et converse avec des universitaires, militants ou personnalités engagées dans la remise en cause du spécisme.

Le podcast est disponible sur Youtube, Spotify, Apple podcasts et sur de nombreuses autres plateformes.

SUR INTERNET

A – Animal, dans l’Encyclopédie Philosophique, par Georges Chapouthier.
Êtes-vous spéciste ?, par Laurent Bègue, membre de l’Institut universitaire de France et professeur de psychologie sociale à l’Université de Grenoble 2,
Du meuble à l’être sensible : la protection des animaux en cinq dates, France Culture.
Tous sensibles : Quelles responsabilités sont induites par le fait que les animaux ressentent ? par Dominic Hofbauer, L214 Éducation
Humanité, animalité : où sont les frontières ?, France Culture.
Préface au « Code de l’animal », par Florence Burgat, philosophe et directrice de recherche à l’INRA.
L’animal saisi par le droit, France Culture.
ZOOPOLIS : penser une société sans exploitation animale. Entretien avec Sue Donaldson et Will Kymlicka pour la revue Ballast
Les Cahiers antispécistes, articles de philosophie morale qui rendent compte d’une multiplicité d’approches théoriques sur la question animale depuis 1991.
Les quatres grandes théories morales en éthique animale, expliquées par Enrique Utria, philosophe à l’Université de Rouen.
L’homme et l’animal : l’humanisme en question, par François Fouqué, professeur de philosophie.
La philosophie des droits des animaux, résumée par Tom Regan.

Jeu collaboratif

Animaline frise de la condition animale

ANIMALINE, la frise de la condition animale

Animaline est un jeu de cartes collaboratif qui permet de provoquer des discussions et des réflexions sur l’avenir des relations humains / animaux. Autour d’une chronologie plausible d’évènements futurs, le jeu explore la condition animale de manière ludique, en éveillant la surprise et la curiosité. Il permet l’expression de différents points de vue et stimule le débat.

Animaline est un jeu collaboratif proposé par Mission Sentience.