Créer un refuge pour animaux à l'école, c'est possible et facile !

Des animaux à poils, à plumes ou à écailles élisent résidence à l’école ou au collège ? Chouette ! Mais comment cohabiter avec eux et les accueillir du mieux possible ? La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) a une solution : ouvrir un refuge pour les animaux ! 

Un refuge pour les oiseaux et les autres animaux !

Même si LPO veut dire « Ligue pour la protection des oiseaux », ouvrir un refuge LPO dans son établissement scolaire permet d’accueillir toutes sortes d’animaux. Et pour cause ! Comme l’explique Karine Lefèvre, qui travaille à la LPO avec les écoles souhaitant ouvrir un refuge, tous les animaux sont importants, les plus petits comme les plus grands. En fait, les animaux sauvages ont besoin les uns des autres pour coexister : « C’est comme ça qu’on préserve la biodiversité ! »

Mais au fait, qu’est-ce que c’est, un refuge de nature ? « C’est un havre de paix pour les animaux sauvages. On décide d’y préserver un milieu naturel, y compris les végétaux qui y existent, pour favoriser la population de ces animaux sauvages : ceux qui sont déjà sur place, mais aussi ceux qui pourraient les rejoindre ! »

Créer un refuge pour animaux à l'école - mare

Ouvrir un refuge pour animaux sauvages dans son école ou dans son collège, c’est assez facile : pour cela, il suffit de disposer d’un terrain herbeux, que l’on soit à la campagne ou en ville. En ouvrant un refuge, on s’engage à ne pas utiliser de produits chimiques à cet endroit, et à ne pas y chasser (ni pêcher !) les animaux.

Mais ce n’est pas tout ! Il faut également s’engager à y accueillir au mieux les animaux : on peut par exemple installer des mangeoires ou des abreuvoirs pour les oiseaux, en faisant attention à les mettre assez en hauteur, à l’abri des prédateurs. On peut aussi aménager un abri pour accueillir les petits mammifères, comme les hérissons.

Créer un refuge pour animaux à l'école - nichoir

Créer un refuge LPO en quelques clics :

Pour créer un refuge dans son école, il faut d’abord avoir l’accord de son établissement, qu’on soit un enfant… ou un enseignant !

Ensuite, rendez-vous sur le site de la LPO, à refuges.lpo.fr, puis cliquez sur « Agir ».

La création d’un refuge coûte 75 € pour 3 ans : l’inscription donne droit à un kit, qui contient un nichoir à mésanges bleues, ainsi que des conseils pour bien installer le refuge dans son école. Il est aussi possible de solliciter une animation refuge auprès de la LPO !

Un refuge pour aider ...

Ouvrir un refuge permet d’aider les animaux sauvages et de les protéger des dangers qui les guettent. Et ils sont nombreux ! Les insectes, par exemple, sont mis en danger par certaines pratiques d’agriculture : selon une étude récente, l’utilisation de produits chimiques pour les cultures, ou simplement la disparition des habitats de ces animaux (comme les haies, les arbres…), pourraient causer la disparition de 30 % des espèces d’insectes. 

Les oiseaux sont aussi éprouvés par la disparition de leurs espaces de vie : par exemple, nombre d’entre eux ont besoin d’arbres pour y construire leurs nids ! Et comme certains mammifères, les oiseaux souffrent aussi de la chasse, ou des attaques de certains animaux prédateurs, comme les chats. Créer un refuge dans son établissement scolaire, c’est donc offrir à ces animaux un espace protégé, où ils seront plus en sécurité.

Créer un refuge pour animaux à l'école - oisillon

On ne sait pas exactement combien d’animaux fréquentent les refuges LPO ouverts en France, mais d’après Karine… « Il y en a énormément ! On peut observer une trentaine d’espèces d’oiseaux de proximité : des pies, des moineaux (ils adorent les cours d’école !), des mésanges bleues ou charbonnières, des merles noirs, des rouges-gorges, des pigeons ramiers ou des pigeons biset ! »

Et c’est sans compter les petits mammifères, comme les lapins, les batraciens qui squattent près des mares, et les myriades d’insectes qui bondissent et volent dans les hautes herbes.

... et pour apprendre !

Créer un refuge à l’école ou au collège est un excellent moyen d’en apprendre plus sur les animaux, pour les élèves comme pour les adultes. « Observer les animaux nous rend curieux ! En regardant attentivement les oiseaux et les papillons de la zone de refuge, on peut apprendre à faire plus attention, à remarquer les différentes espèces et les différents individus… Par exemple, il n’y a pas un papillon pareil à un autre ! »

C’est aussi une excellente occasion de mettre en place différents projets autour des animaux. Ainsi, le village de Sainte-Jamme, dans la Sarthe, a organisé des ateliers d’observation des animaux à l’école grâce au refuge LPO qui y a été ouvert, mais aussi des animations sur les insectes. Et le refuge a eu une influence jusqu’à la mairie, puisque la ville s’est donné pour mission de protéger les animaux sauvages, par exemple en comptant les chauves-souris pour mieux les protéger ! Bien joué !

La Ligue pour la protection des oiseaux

La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO)

La Ligue pour la protection des oiseaux (LPO) est une association de protection de l’environnement française fondée en 1912.

La LPO agit pour la biodiversité par la connaissance et la protection des espèces ; le développement et la préservation des espaces ; la sensibilisation et la mobilisation des citoyens ; l’accompagnement des entreprises et des collectivités.

MJA-visuel-carre

S'abonner à Mon journal animal !

Mon journal animal, c’est un journal sur les animaux – et ceux qui les défendent ! Jeux, dossiers, actus, BD… Une lecture complète et ludique, pour en apprendre plus sur nos amis à plumes, à poils ou à écailles, pour les 10 – 14 ans (ou les plus grands !).

Abonnez-vous (ou abonnez un proche !) pour seulement 6 euros par an (3 numéros).

Psst, l’abonnement à Mon journal animal est complètement gratuit pour les établissements scolaires, les bibliothèques ou centres culturels.