nos sites


Mon journal animal #4

Besoin d'un coup de patte ?


Cliquer ici pour télécharger l'article au format PDF pour la classe


On croit souvent que les animaux sont toujours en compétition les uns avec les autres, ou qu’ils cherchent avant tout à privilégier leurs propres intérêts. Et si ce n’était qu’une idée reçue ? Des études scientifiques récentes montrent en effet que de nombreux animaux collaborent pour se nourrir, se protéger, ou même se nettoyer. Rencontre avec ces animaux qui n’hésitent pas à se donner un coup de patte, de nageoire ou de main pour mieux vivre ensemble au quotidien !


Un véritable travail d’équipe !

Les animaux qui vivent en groupe ont souvent besoin les uns des autres pour survivre. Par exemple, certains oiseaux ou poissons se déplacent tous ensemble, car cela leur permet d’être plus en sécurité : ils peuvent se prévenir en cas de danger, et même impressionner les prédateurs en ayant l’air de n’être… qu’un seul et même gros animal. D’autres espèces ont un fonctionnement différent : les suricates, par exemple, choisissent un guetteur pour monter la garde pendant qu’ils mangent. Ils sont donc avertis au moindre danger. Cela suppose de faire confiance au guetteur, mais leur permet à tous de mieux se protéger. Malin !

Par ailleurs, plusieurs études scientifiques indiquent que des animaux peuvent aussi collaborer à 2 ou 3 lorsque l’occasion se présente. Les éthologues ont mis au point une expérience pour le prouver : on place un plateau de nourriture hors de portée des animaux. Celui-ci peut être tiré vers eux en utilisant des cordes. Pour obtenir la nourriture, les animaux doivent coopérer, et bien coordonner leurs efforts : les loups et les éléphants d’Asie en sont capables. Quant aux chimpanzés, non seulement ils réussissent des expériences similaires, mais ils choisissent même celui de leurs amis qui leur sera le plus utile : ainsi, s’ils étaient fâchés, ils n’hésitent pas à faire la paix pour mieux collaborer… Et ils n’hésitent pas non plus à réprimander les chimpanzés les plus paresseux, afin qu’ils soient plus efficaces !





Coopérer malgré les différences

Des animaux d’espèces différentes peuvent aussi collaborer lorsqu’ils ont un objectif commun. Ainsi, les hérons garde-bœufs, comme leur nom l’indique, restent auprès des grands ruminants comme les vaches ou les… hippopotames, et les débarrassent des petits parasites. La collaboration du petit oiseau avec le grand mammifère permet à l’un de se nourrir, et à l’autre d’être plus tranquille !

Quant au labre nettoyeur, il a un drôle de métier : dentiste ! Il mange les restes de nourriture entre les dents de poissons plus gros que lui. Comme ça, il se nourrit, et en retour… il ne se fait pas croquer !

D’autres animaux ont trouvé des moyens de collaborer avec de grands prédateurs : dans le parc de Yellowstone, aux États-Unis, on a ainsi pu observer une étrange collaboration entre des corbeaux et des loups. En effet, les corbeaux indiquent aux loups où trouver des proies, et en retour, ils se nourrissent également des animaux que les loups ont chassés… Étonnant !





Les animaux au secours des humains ?

Certaines espèces collaborent parfois avec d’autres drôles d’animaux : ils se tiennent sur deux jambes, portent des vêtements, peuvent lire ce journal… Ah oui, ce sont bien des humains, en fait !

De nombreux animaux sont présents dans notre société pour nous donner un coup de patte, et reçoivent en retour nourriture, protection, et parfois même beaucoup d’amour. Ainsi, dans la ville de Madrid, en Espagne, des moutons sont employés (enfin presque, parce qu’ils n’ont pas de salaire) pour tondre (enfin, brouter) l’herbe du parc Casa de Campo, et ainsi limiter les risques d’incendie. Bonne idée, car tout le monde y gagne ! De même, partout dans le monde, des chiens aident les policiers, assistent les personnes non voyantes, et même parfois… les professeurs. Au collège de Caluire-et-Cuire dans le Rhône, par exemple, Divia aide les élèves en difficulté : sa présence leur permet de rester calmes, et de reprendre confiance en eux. En retour, la chienne reçoit de l’amour comme s’il en pleuvait ! Selon certains éthologues, les modèles de collaboration animale pourraient inspirer les humains dans plusieurs domaines (par exemple, dans les entreprises, ou même pour la robotique). Peut-être cela permettrait-il aussi d’avancer vers un monde meilleur ?


Abonnement Mon Journal Animal

S'abonner à Mon Journal Animal !


Mon Journal Animal, c'est un journal sur les animaux – et ceux qui les défendent ! Jeux, dossiers, actus, BD... Une lecture complète et ludique, pour en apprendre plus sur nos amis à plumes, à poils ou à écailles, pour les 10 - 14 ans (ou les plus grands !).

Envie de recevoir l'actu des animaux directement dans votre boîte aux lettres ? Abonnez-vous (ou abonnez un proche !) pour seulement 6 euros par an (3 numéros).

Psst, l'abonnement à Mon Journal Animal est complètement gratuit pour les établissements scolaires, les bibliothèques ou centres culturels.