nos sites

Mon actu animale #6 : Mars 2020

À la recherche d'actus animales et animalistes pour mieux comprendre le monde ? C'est par ici !



Ce mois-ci, il y a eu de bonnes nouvelles pour les animaux lors des élections municipales, mais aussi dans la vente de certains produits, et même grâce à l'engagement d'une mairie belge pour les animaux sauvages. On part aussi à la rencontre de poissons qui aiment la musique, et de perroquets qui prennent des décisions avisées !


Des élections qui ont du chien !

En mars dernier, lors des élections municipales, les Français auraient pu voter pour une drôle de candidate : Bella Lemaire a 3 ans, elle mesure 58 centimètres, elle est blanche avec des taches noires… Ah oui, aussi, Bella est une chienne ! Avec ses amis le taureau Fadjen, la jument Fleur, le lion Léon et le chat Narnia, la dalmatienne était candidate pour devenir maire.


Vraiment ? Mais non ! En fait, il s’agissait d’une opération de sensibilisation menée par la SPA (la Société Protectrice des Animaux), afin d’informer les citoyens que les maires peuvent aussi agir pour les animaux, par exemple en stérilisant les chats errants dans la ville, ou en choisissant de ne plus accueillir de cirques utilisant des animaux. De quoi reprendre du poil de la bête !

Du disco dans les coraux

Pour aider les coraux mis en danger par la pollution à se régénérer, des chercheurs ont eu l’idée d’y attirer les poissons en diffusant le son… de coraux en pleine santé !

Ainsi attirés par les bruissements, les poissons repeuplent les récifs et leur sauvent la vie. Merci pour le coup de pouce – euh, de nageoire !

En apprendre plus sur la page de Faunalytics : "Reef sounds : music to fishes' ears ?"


Des sorties scolaires respectueuses des animaux

Le bourgmestre d’Ixelles, en Belgique, a conseillé aux écoles de la ville d’éviter les sorties scolaires dans les zoos. Selon lui : « Avoir des animaux sauvages en captivité est contraire à la définition du bien-être animal, et ce n’est pas le rôle de l’école d’emmener les élèves dans ce type d’endroits. »

Peut-être que, pour compenser, les élèves feront plus de sorties dans les forêts pour observer des animaux sauvages en toute liberté ?


Les perroquets prennent des décisions avisées !

On sait depuis plusieurs années que les perroquets gris peuvent aider les congénères à accomplir des tâches, et même que certains, comme le célèbre Alex, peuvent identifier les couleurs, les objets, et les compter. Quant aux cacatoès, non seulement ils peuvent suivre les mouvements des objets même lorsqu'ils sont cachés, mais ce sont aussi de véritables stars du dance floor : ils peuvent inventer des mouvements de danse !

Dernièrement, une nouvelle étude a mis à jour une nouvelle capacité chez les perroquets nestor kéa, des perroquets montagnards qui vivent en Nouvelle-Zélande. D'après les scientifiques, les kéas réfléchissent à différentes probabilités avant de prendre une décision.

En apprendre plus dans l'article du Guardian : "Study finds parrots weigh up probabilities to make decisions."

Baisse de la consommation de foie gras en France à l'approche des fêtes

COMBIEN !? 10 % !


C’est le chiffre de la baisse de la consommation de foie gras en France, à l’approche des fêtes. Plusieurs éléments peuvent expliquer cette baisse de la consommation, mais il est possible que la prise en compte du bien-être animal par les Français soit une explication plausible !

En effet, la production de foie gras est souvent critiquée par les associations de défense des animaux. Le gavage des oies et des canards est déjà interdit dans de nombreux pays, et la ville de New York a récemment annoncé qu’elle allait interdire la vente et la consommation de foie gras. Une bonne nouvelle pour ces oiseaux !


Abonnement Mon Journal Animal

S'abonner à Mon Journal Animal !


Mon Journal Animal, c'est un journal sur les animaux – et ceux qui les défendent ! Jeux, dossiers, actus, BD... Une lecture complète et ludique, pour en apprendre plus sur nos amis à plumes, à poils ou à écailles, pour les 10 - 14 ans (ou les plus grands !).

Envie de recevoir l'actu des animaux directement dans votre boîte aux lettres ? Abonnez-vous (ou abonnez un proche !) pour seulement 6 euros par an (3 numéros).

Psst, l'abonnement à Mon Journal Animal est complètement gratuit pour les établissements scolaires, les bibliothèques ou centres culturels.