nos sites

Mon journal animal #3

Romain, famille d'accueil pour chats

Cliquer ici pour télécharger l'article au format PDF pour la classe.



Romain, 12 ans, est « famille d’accueil » pour chats, c’est-à-dire qu’il accueille provisoirement chez lui des chats en détresse, le temps de leur trouver une famille pour la vie. Pourquoi a-t-il décidé de devenir famille d’accueil ? Comment cela lui permet-il d’aider les animaux ? Romain nous dit tout !


Bonjour Romain ! Peux-tu nous expliquer le rôle des familles d’accueil pour animaux ?

Les familles d’accueil recueillent des animaux qui ont été maltraités ou abandonnés, qui leur sont confiés par des associations (ou des refuges qui n’ont plus de place). Elles s’occupent de ces animaux jusqu’à ce qu’ils aillent mieux et qu’ils soient adoptés par une autre famille : leur famille définitive.

Le plus souvent, les associations nous proposent d’accueillir des animaux comme des chats, des chiens, des lapins…, mais il arrive aussi que certaines associations proposent d’accueillir des cochons ou même des poules, le temps qu’ils trouvent une famille qui s’occupera d’eux le reste de leur vie !


Comment es-tu devenu famille d’accueil pour animaux ?

Un jour, avec ma mère, nous avons trouvé dans la rue un chat qui venait d’avoir un accident : sa patte était cassée. Nous l’avons amené chez le vétérinaire qui nous a expliqué que l’opération coûterait très cher, mais que la vie de ce chat en dépendait.

En cherchant sur Internet, nous avons découvert l’existence d’associations qui s’occupent d’animaux ayant ce genre des problèmes ; nous en avons contacté une qui a accepté d’aider ce chat. Elle nous a aussi demandé si nous pourrions devenir sa famille d’accueil le temps qu’il guérisse et qu’il trouve une famille. Nous avons dit oui, et nous ne l’avons pas regretté !

Depuis, Tiger va beaucoup mieux. Nous avons découvert que c’était un chat perdu, et nous avons pu le rendre à sa famille ! C’était une très bonne expérience, alors nous avons décidé d’accueillir d’autres chats chez nous. Depuis, nous en avons eu 16 : ils avaient tous une histoire et un caractère très différents, et ils ont tous trouvé une famille pour la vie !




Être famille d’accueil pour animaux te permet donc d’aider des chats qui ont des problèmes ?

Exactement ! Parfois, ces chats ont une histoire difficile, ils peuvent être agressifs ou peureux. Alors, il faut être patient avec eux : je reste calme quand ils sont là, je joue doucement avec eux. Parfois, ils s’approchent plus facilement de moi que des adultes, car ils ont moins peur des enfants. Ensuite, ils retrouvent l’envie de jouer, et on peut passer de super moments ensemble.

C’est très important d’aider les animaux : après tout, nous aussi, nous sommes des animaux !


Justement, est-ce que tu as un souvenir marquant avec un chat que tu as accueilli ?

Un jour, nous avions accueilli un chaton qui s’appelait Pudding. Il me ressemblait beaucoup : comme moi, il était très joueur et très actif. J’ai de très bons souvenirs de moments où on jouait ensemble.

Quand Pudding a été adopté par sa nouvelle famille, j’ai été triste de le voir partir, mais je sais qu’aujourd’hui il a une vie meilleure. Et j’ai pu continuer à sauver d’autres chats en les accueillant chez moi !


Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui veut devenir famille d’accueil pour animaux ?

La première chose à faire, c’est de se mettre en contact avec une association de protection animale : c’est cette association qui confie les animaux à la famille d’accueil, qui s’occupe des rendez-vous chez le vétérinaire, qui cherche une nouvelle famille pour les animaux et qui s’occupe des contrats d’adoption. Il faut aussi avoir un peu de temps à partager avec les animaux qu’on accueille chez soi.

Et pour bien accueillir les animaux, il faut surtout les aimer et les respecter !

Quelle association ?

En France, de nombreuses associations cherchent des familles d'accueil pour sauver un plus grand nombre d'animaux.

Romain est famille d'accueil pour l'association Sans Croquettes Fixes, située à Lyon. Cette association vient à la rescousse de plusieurs centaines d'animaux chaque année, merci !