Mélina : copine comme cochons !

Pour aider ses camarades de classe à mieux connaître les cochons, Mélina a réalisé un reportage dans un refuge qui prend soin de ces animaux. Projetée en classe avec l’autorisation de son professeur, la vidéo de Mélina a aussi été vue des centaines de fois sur YouTube.

Mon journal animal l’a rencontrée pour lui poser plein de questions sur son voyage au pays des groins et des copains !

Bonjour Mélina, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Mélina, j’ai 10 ans, je suis en CM2. Je vis avec un chat, un lapin et… des escargots. Mes escargots, j’aime bien les amener avec moi dans le jardin et les laisser explorer. Ils peuvent vivre jusqu’à 10 ans !

Nous avons découvert ta vidéo de présentation du refuge GroinGroin, un refuge qui recueille des animaux de ferme pour leur éviter l’abattoir. Comment t’est venue l’idée de réaliser ce reportage ?

Avec mon père, nous étions en vacances près du refuge GroinGroin, et j’ai appris qu’ils avaient besoin de gens pour donner un coup de main, alors j’ai dit OK ! Du coup, j’allais tous les jours m’occuper des animaux avec les soigneuses, nettoyer les box des cochons, changer la paille, assister aux soins des pattes des poulets, nourrir et abreuver les animaux rescapés et partager leur vie.

Comme j’aime bien filmer avec mon smartphone, j’ai décidé de tourner un documentaire sur le refuge et sur les animaux qui y vivent :

Lire la vidéo

Je voulais montrer ce film dans ma classe, parce que certains élèves connaissent mal les cochons, les trouvent bêtes ou sales, alors qu’au contraire les cochons sont malins et très propres ! En fait, ils sont comme de gros chiens, alors pourquoi les traiter différemment ? La maîtresse était d’accord, et toute la classe a découvert mon reportage ! Mon père m’a aidée à faire le montage, parce que moi je ne connaissais pas trop ça.

Ah, donc tout le monde a appris quelque chose, on dirait ?

Oui ! Et plein d’élèves ont maintenant envie d’aller visiter ce refuge. Ils ont voulu connaître aussi l’histoire de chaque animal, comme celle du cochon Heston, dont l’éleveur est devenu vegan et lui a sauvé la vie. En fait, quand on connaît mieux les animaux de ferme, on a vraiment envie de passer du temps avec eux et devenir leurs copains.

Bravo Mélina, et encore merci beaucoup !

Toutes les photos de cet article sont de Ludovic Sueur, photographe.
En savoir plus sur le refuge GroinGroin