nos sites

Zoé, une élève qui défend les animaux dans son collège

« Je me suis dit qu’au lieu de continuer à regarder les problèmes derrière mon écran, moi aussi je pouvais agir ! »


Cliquer ici pour télécharger l'article au format PDF pour la classe


À 15 ans, Zoé a organisé dans son collège une action de sensibilisation à la défense des animaux, qui a eu beaucoup de succès auprès des élèves comme des professeurs !
L214 Education l’a rencontrée :


Bonjour Zoé, comment cette idée géniale t'est-elle venue ?

En fait, on devait choisir une cause à défendre lors d’une journée citoyenne organisée dans mon collège. Pour moi, c'était l'occasion de sensibiliser les élèves et professeurs à la défense des animaux. Je me suis dit qu’au lieu de continuer à regarder les problèmes derrière mon écran, moi aussi je pouvais agir !

De quels problèmes s’agissait-il, et comment t’es-tu renseignée ?

Grâce aux sites des associations de défense des animaux, je me suis renseignée sur plein de sujets : de l’abattage des vaches à l’élevage de poules en cages, en passant par l’élevage intensif des cochons. J’ai beaucoup appris sur les animaux, mais aussi sur les humains. J'ai appris que les animaux étaient des êtres sensibles, en fait ça se voit juste à leur regard. J'ai remarqué que les gens étaient divisés sur la question du bien-être animal et que la majorité fermait les yeux sur la souffrance des animaux.




Comment s'est organisée ton action au collège ?

J’avais choisi d’informer sur les conditions de vie des poules. Pour cela, je disposais d'un stand. J’ai fait deux affiches à propos des différents types d’élevages de poules pour comparer leurs conditions de vie en cage, au sol ou en plein air, et pour expliquer ce que les codes sur la coquille des œufs veulent dire. J’ai aussi montré l’enquête de L214 sur les poules en cage présentée par Stéphane Bern. Les élèves étaient vraiment surpris, car la plupart n'avaient pas conscience du sort réservé à ces animaux en France.

J’avais aussi un projet personnel : une journée sans viande au collège, pour montrer que l'on peut s'en passer. Pour cela, je suis allée voir le gestionnaire, le cuisinier et le principal. J'ai eu l'accord de tous, et mon projet a été réalisé au mois de juin. Au menu : nuggets végétaux et steaks de quinoa pour toute l’école. J'ai eu quelques moqueries mais surtout beaucoup de retours positifs d’élèves qui ont adoré. Et mes professeurs aussi !




Pourquoi était-ce important pour toi et pour les animaux de faire cette action ?

Pour moi, c'était très important car, c'est vrai, tout ces élevages sont faits pour l'argent et la rentabilité, et je me suis dit : « peut-on rester sans réagir si personne ne se préoccupe de rien et si tout le monde ferme les yeux sur les choses horribles que l'être humain peut faire ? »

J'adore les animaux, car j'aime leur regard et leur comportement qui en dit beaucoup sur la personnalité de chacun. J'adore essayer de les comprendre, de voir comment ils évoluent. Je peux rester des heures à les regarder. Pour moi c'était également une manière de dire aux animaux que l'on ne les oublie pas, et qu'on va réussir à changer les choses.

A bientôt Zoé, et encore merci à toi !

Un animal comme moi

S'engager pour les animaux

Envie de monter un projet pour les animaux, comme Zoé ? Accueillir une exposition, tenir un stand, créer un club etc, avec l’accord des professeurs et de l’école ?

Pour un coup de main, des conseils, des idées, du matériel… ou tout simplement nous raconter un projet ou une expérience, il est possible de nous écrire via notre page de contact.